FVC - Formulation du programme pays : le pôle géographique de Fatick ouvre le bal  du forum de consultations inter - régionales

DSC 5428

Il s’est tenu les 18 et 19 Décembre 2017 à Fatick un forum inter  régional de consultations des parties prenantes pour la formulation du programme pays. Cette rencontre qui rentre dans le cadre du programme de préparation du Sénégal au fonds vert climat  a réuni toutes les catégories d’acteurs des régions de Fatick, Kaolack, Kaffrine, Diourbel et de Tambacounda.

Venu présidé la rencontre  au nom du Gouverneur , Monsieur Magatte DIOUCK, adjoint au  Gouverneur de la région de Fatick  a «  salué la pertinence d’avoir réuni des régions qui ont les mêmes réalités climatiques, météorologiques et environnementales » dans la mesure où « elles appartiennent pratiquement toutes, à la même zone agro écologique » avant de déclarer que  ceci « facilitera l’atteinte  des objectifs phares de cette rencontre qui est de  regrouper les différentes initiatives en fonction de leurs similarités ou complémentarités ». Il convient de souligner que pour soutenir les efforts déployés dans les pays en développement en vue de créer les conditions leur permettant de tirer le plus grand bénéfice des opportunités de financements qui leur sont offertes, le Fonds Vert Climat « FVC » a mis en place un ambitieux programme de préparation appelé « readiness » à travers lequel les pays peuvent accéder jusqu’à un million de dollars par an afin de se préparer à mieux inter agir avec le FVC. C’est dans cette dynamique permettant  d’une part d’informer les participants du pôle géographique de Fatick des opportunités offertes par le FVC et d’autre part de les consulter pour l’élaboration du document pays devant servir de base de requête pour la capture de fonds pour le financement des projets de lutte contre les changements climatiques, que l’Autorité Nationale Désignée qu’est la Direction de l’Environnement et des Etablissements Classés (DEEC) et l’entité accréditée qu’est le Centre de Suivi Ecologique (CSE) se sont inscrites. Pour rappel, le Gouvernement du Sénégal, à travers le Ministère de l’Environnement, a bénéficié de 300.000 dollars US du FVC pour le renforcement de capacités et l’élaboration du document pays susmentionné.