• Auto-évaluation
L'outil d'auto-évaluation aide les organisations à gagner du temps et des dépenses en vérifiant leur capacité à répondre aux exigences d'accréditation FVC. L'outil d'auto-évaluation est un guide seulement et ne garantit pas l'accréditation du FVC ultérieure. Les organisations qui envisagent de demander l'accréditation n'ont pas à payer les frais de demande d'accréditation à ce stade. Si l’organisation a les compétences nécessaires pour devenir une entité accréditée, elle peut démarrer le processus de demande en trois étapes. Les entités qui demandent l'accréditation devraient avoir au minimum trois ans d’existence.

• Préparation d'une application
Toutes les entités d'accès direct doivent être désignées par un pays en développement AND / point focal. Les entités d'accès international peuvent demander l'accréditation FVC directement sans nomination par un organisme national désigné par l'autorité désignée / point focal.

     1. Les AND désignent les demandeurs d'entité d'accès direct en remplissant un formulaire à envoyer au FVC.
     2. Tous les candidats à l'accréditation doivent postuler pour rejoindre le Système d'accréditation en ligne du FVC (OAS).
     3. Une fois que le formulaire complet est accepté par le Secrétariat, les candidats recevront un compte d’utilisateurs pour accéder au système de demande en ligne du FVC.
     4. On leur demandera de remplir un formulaire de demande en ligne au sein de l'OAS. C'est la principale partie de la demande d'accréditation. Le formulaire de demande contient des conseils détaillés sur la façon de le remplir.
     5. Les organisations qui ont déjà été accréditées par le Fonds mondial pour l'environnement (FEM), le Fonds d'adaptation et la Direction générale de développement et de coopération - EuropeAid de la Commission européenne (DG DEVCO) peuvent être admissibles à une accréditation rapide ou « fast-track) si les trois conditions préalables sont remplies.
     6. Les organisations soumettent leur demande à l'OAS après avoir rempli le formulaire de demande d'accréditation en ligne.
     7. Les frais d'inscription sont payés à ce stade. Ce montant varie selon les fonctions fiduciaires et la taille du financement pour les projets ou les programmes que le demandeur d'accréditation propose de recevoir des fonds du GCF.

Certaines des redevances seront levées pour les organisations infranationales, nationales et régionales basées dans les petits États insulaires en développement (PEID) et les pays les moins avancés (PMA) pour certains montants de financement.

De plus amples informations sur les trois pré-requis et les entités qui peuvent être admissibles à présenter une demande dans le cadre de l'approche rapide sont disponibles dans . http://www.greenclimate.fund/documents

La Demande en trois étapes
Etape I: Vérification d'une application

Une fois que les frais de demande sont reçus, le Secrétariat du FVC examine la demande pour s'assurer que le mandat du candidat à l'accréditation est conforme aux mandat et aux objectifs du FVC dans le but de cibler le financement du climat et d'une manière qui peut contribuer au développement des priorités de programmation par pays avec le FVC.

Le Secrétariat du FVC vérifie également si le demandeur d'accréditation a fourni suffisamment d'informations sur les systèmes, les politiques, les procédures et les lignes directrices du demandeur concernant la sauvegarde des projets contre les risques et impacts financiers, environnementaux, sociaux et sur le genre. Le Secrétariat du GCF vérifiera également si des informations sur les antécédents de l'application des systèmes, des politiques, des procédures et des lignes directrices du demandeur ont été fournies.

Le secrétariat du FVC peut demander aux demandeurs des questions concernant leur demande d'accréditation dans le but d'obtenir une demande complète. Cela implique souvent une correspondance importante entre le candidat et le Secrétariat du FVC.

Etape II: Examen et recommandation au Conseil FVC

Une fois que le Secrétariat du GCF est convaincu que les exigences d'exhaustivité de la demande sont remplies, elle transmet les documents soumis au Panel d'accréditation. Ce groupe de six experts en accréditation fournit une évaluation indépendante de la demande, en se concentrant sur le fait que le demandeur d'accréditation respecte les normes FVC qu'il demande. À ce stade, le Panel d'accréditation peut demander aux demandeurs de fournir des éclaircissements, tout en assurant la liaison avec le Secrétariat du FVC.

Le Secrétariat du FVC et le Groupe d'accréditation envoient ensuite leurs recommandations au Conseil FVC. Cette recommandation comprendra l'évaluation du Secrétariat du FVC à partir du bilan de la phase I et la recommandation du Panel d'accréditation concernant l'accréditation et les critères d'accréditation. Le Panel d'accréditation peut également, dans les cas où il présente des lacunes dans le demandeur d'accréditation, qui satisfait aux normes du FVC, il demande, recommande des conditions d'accréditation. Si la demande est complète et ne nécessite pas de questions de suivi, la durée du processus d'examen par le Secrétariat du FVC et le Panel d'accréditation pourrait être d'au moins six mois ou trois mois pour les applications rapides. Le Conseil FVC, qui se réunit généralement trois fois par an, prend la décision finale quant à savoir s'il faut accréditer l'entité.

Etape III: Règlements juridiques

L'Entité accréditée approuvée signera un Accord de Maîtrise d'Accréditation (AMA) avec le FVC. Les modèles AMA sont disponibles ici.

Les AMA sont des ententes juridiques qui énoncent les termes et conditions pour l'utilisation par une entité des ressources du FVC. Ils formalisent la responsabilité de l'entité accréditée dans la réalisation des projets approuvés par le FVC de manière appropriée. Pour les activités financées par le FVC individuelles approuvées par le Conseil, l'entité accréditée conclut un Accord d'Activité de Financement (AAF) pour chaque projet approuvé, qui contient des termes spécifiques au projet.

Les entités accréditées doivent effectuer une auto-évaluation annuelle de leurs opérations afin d'évaluer si elles continuent de respecter les normes d'accréditation qu'elles ont demandées. Les entités accréditées sont également tenues de soumettre des rapports de progrès annuels sur leur gestion des projets ou des programmes de financement du climat approuvés par le FVC.
Les entités accréditées devront réappliquer pour conserver leur statut tous les cinq ans. Le FVC travaille actuellement sur les procédures pour guider le processus de ré-accréditation.